200182652_005

Votre golfeur de mari en est-il là lui aussi ?

S'entraîne-t-il jusque dans son salon ?

Lui arrive-t-il de faire des grands mouvements de bras dans le vide avec un club imaginaire au bout des doigts ?

Ce sont pourtant des symptômes tout à fait courants de golfite aigüe.

Maladie proprement incurable si vous voulez mon avis...

Signe qu'il a besoin de prendre l'aire le malheureux...au vert tant qu'à faire...

Ce que j'en dis moi, c'est que pour préserver l'intégrité de votre intérieur, il vaut mieux l'envoyer golfer manu-militari finalement...