1161787057

Cette joueuse a tout compris et nous démontre s'il en était encore besoin, les avantages indéniable que représente l'anatomie féminine dans le jeu de golf.

Les bras sont calés. Ils ne bougent pas et forment un V parfait.

Le putter lui aussi est calé, permettant un touché droite-gauche totalement à l'abri d'effets de trajectoire parasites.

Pour finir, le joueur masculin qui partage la partie est totalement déconcentré au moment de rentrer son minable put de 50 cm et fait boggey.

Et voila. Y'a qu'à demander.

(photo onedayoneshot comme souvent ici)