Oyez ! Oyez!

Amour et Golf seraient finalement compatibles. Pour la Gloire, elle n'est certainement pas donnée à tout le monde : beaucoup d'appelés, peu d'élus.

Et pourtant, loin de séparer les couples pendant de longues heures ou de briser des ménages pour cause d'excessive obsession, il est des gens à qui tout semble sourire : le Golf, la Gloire, l'Amour !

En témoigne cette émouvante embrassade entre la talentueuse Christie Kerr et son époux mais néanmoins caddie, coach, manager à ses heures d'ex-champion frustré, soignant les plaies béantes de ses rêves de gloire golfique déchus, dans les bras de sa belle manifestement plus douée. Dur dur.

christie_kerr

Notez, cette embrassade immortalisée par notre ami photographe Micheletti, a l'air tout à fait sincère, même si un tantinet sur la retenue. La faute à l'indécrottable puritanisme américain, à la retenue qui sied si bien à ce sport ou à son étiquette qui ne prévoit pas que l'on puisse agresser sexuellement sa moitié sur le green du 18, même en cas de victoire ?

On observera néanmoins avec intérêt, ces hommes-à-golfeuses de l'ombre (ils ne sont pas si rares si l'on cherche bien) qui on tout abandonné pour gérer la carrière sportive de leur épouse. Jouissif dans le contexte de ce sport si macho (mais, me direz-vous, il faut bien trouver une légitimité aux lignes de ce blog...).